LA LUMIÈRE PULSÉE

Améliorer les rougeurs diffuses du visage, du cou, du décolleté, atténuer les tâches pigmentaires, photorajeunissement

Tout traitement nécessite une première consultation qui vise à établir votre dossier médical, cibler vos objectifs,
déterminer un traitement personnalisé et un devis

Indications

rougeur diffuse nommée erythrose du visage
du cou et du décolleté
les taches pigmentaires
la prévention du vieillissement cutané

Traitement d'attaque

rougeurs : 3 séances à 3 semaines d’intervalle,
taches pigmentaires : 2 séances à 3 semaines d’intervalle
photorejuvenation : 3 séances à 3 semaines d’intervalle

Traitement d'entretien

rougeurs : 1 à 2 séances par an, tâches pigmentaires : si des taches réapparaissent ( la prévention solaire minimise ce risque), Photorejuvenation : 1 à 2 séances/ an

Résultats

rougeurs et taches pigmentaires : nette amélioration dans les 8 jours après la dernière séance, photo rejuvenation : dans les 3 mois après la dernière séance

LA LUMIÈRE PULSÉE EN QUELQUES MOTS

La lumière pulsée est une lumière polychromatique. La lumière pulsée grâce a son large spectre va pouvoir cibler les vaisseaux, la mélanine et l’eau intradermique.

La lumière pulsée va détruire les micros vaisseaux à la surface de la peau qui sont responsables des rougeurs diffuses appelées erythrose du visage, du cou et du décolleté. L’erythrose est la résultante d’une vasodilatation superficielle, siège d’un inconfort souvent important. La lumière pulsée va donc nettement améliorer le visuel et le confort des peaux sujettes aux rougeurs diffuses .

Les taches pigmentaires : ephelides ou taches de rousseurs, lentigos ou taches dites de vieillesse, melasma au masque de grossesse sont des dépôts de mélanine au niveau de l’épiderme voir du derme. la lumière pulsée va être absorbée par les grains de mélanine qui seront ainsi détruits. La lumière pulsée va atténuer voir retirer les taches pigmentaires et unifier le teint.

Le vieillissement cutané est secondaire à une diminution de la capacité des cellules de la peau à produire du collagène, de l’élastine, des facteurs d’hydratation. Le vieillissement cutané est également dépendant des facteurs extérieurs comme l’exposition solaire, la pollution, le stress, le tabac…

La lumière pulsée va chauffer et stimuler les cellules cutanées qui progressivement vont augmenter leur production des facteurs d’hydratation et d’élasticité de la peau. La lumière pulsée est un excellent moyen de prévention du vieillissement cutané. La peau est progressivement plus tonique, le temps plus uniforme.

LA LUMIÈRE PULSÉE : POUR QUI ?

La lumière pulsée convient aux peaux claires et aux peaux mates. En revanche elle est contre-indiquée sur les peaux noires.

La lumière pulsée : traitement des rougeurs diffuses cutanées ou erythrose

La lumière pulsée est le traitement de choix des rougeurs diffuses où erythrose du visage, du cou et du décolleté. Les patients se plaignent de rougeurs plus ou moins permanentes , de flush c’est-à-dire d’une rougeur diffuse ou en plaques associée à une sensation de chaleur lors des changements de température, lors de la douche, lors de la consommation d’aliments épicés, de la consommation de boissons alcoolisées ou bien lors d’une émotion. Ces symptômes sont secondaires à une dilatation d’une micro circulation superficielle de la peau. La lumière pulsée va progressivement détruire cette micro circulation, diminuer les rougeurs et leurs effets secondaires.

Le teint est plus clair, la peau est apaisée.

La lumière pulsée : traitement des taches pigmentaires

La lumière pulsée va cibler les grains de mélanine ou pigments bruns de la peau qui s’accumulent dans la couche cornée et les couches superficielles de l’épiderme.

La lumière pulsée est un traitement de choix des taches pigmentaires diffuses au niveau du visage, du cou, du décolleté, des mains et des avant-bras.

Le soleil sollicite les cellules cutanées productrices de la mélanine, les mélanocytes. Lorsque la production de mélanine est harmonieuse et progressive apparaît le bronzage. Lorsque la peau est exposée fréquemment ou brutalement aux UV, les mélanocytes produisent de la mélanine de façon anarchique, les tâches cutanées ou lentigos solaires apparaissent. Elles ont souvent une connotation négative, signe d’un vieillissement cutané.

La lumière pulsée lutte efficacement contre les tâches pigmentaires du visage, du cou et du décolleté. Il redonne à la peau sa jeunesse.

Les éphélides ou taches de rousseur apparaissent dès l’enfance, plutôt sur les peaux claires. Elles sont accentuées par l’exposition solaire. Certains leur trouvent du charme d’autres souhaitent les atténuer. La lumière pulsée éclaircit les éphélides et permet à ceux qui le désirent de vivre mieux cette singularité.

Le mélasma apparaît fréquemment chez la femme lors d’une grossesse ou avec la prise d’œstrogènes contenus dans les contraceptions orales ou locales comme les stérilets hormonaux ou les implants. Il a un aspect de masque hyperpigmenté à contour irrégulier. Il est souvent source d’une réelle gêne sociale et d’une nécessité au quotidien d’utiliser un maquillage très couvrant. La lumière pulsée permet d’atténuer le mélasma et donc de retrouver un teint plus uniforme.

La lumière pulsée : un photo rajeunissement

La lumière pulsée est une technique non invasives qui permet d’améliorer la texture la peau et de prévenir les méfaits du vieillissement cutané. Les symptômes du vieillissement cutané : perte de tonus, perte d’élasticité, rides et taches pigmentaires sont la conséquence directe d’un ralentissement de la régénération cellulaire de la peau, des expositions au soleil, de la pollution, du stress…

Les signes du vieillissement cutané apparaissent en priorité au niveau du visage, du cou, du décolleté et du dos des mains.

La lumière pulsée va chauffer la peau sans l’abîmer et venir ainsi stimuler la production de collagène, éliminer les taches pigmentaires.

La lumière pulsée va progressivement lisser la peau, la raffermir et unifier le teint.

LA LUMIÈRE PULSÉE EN QUELQUES ÉTAPES :

Avant la séance :

Une consultation au préalable permettra de réaliser un examen clinique, de cibler vos objectifs, de réaliser des photos qui permettront la comparaison avant et après traitement.

Un document informatif, un devis, un consentement éclairé vous sont remis.

La lumière pulsée est réalisable sans préparation cutanée mais à distance de 4 semaines de la dernière exposition solaire.

L’application d’autobronzant est proscrite

Les traitements irritants pour la peau sont à interrompre 2 semaines avant la séance de lumière pulsée : épilation à la cire, peeling, rétinol, trètinoine , acide glycolique,peroxyde de benzoyle.

Si vous êtes sujet aux poussée d’herpès récurrentes, un traitement préventif vous sera prescrit.

La protection solaire avec un indice 50 est indispensable durant toute la durée du traitement.

Pendant la séance :

La séance de lumière pulsée est réalisée sans anesthésie locale pour éviter toute interaction avec le système vasculaire.

La séance de lumière pulsée dure de 5 à 30 minutes en fonction des zones traitées .

Durant la séance de lumière pulsée vous ressentirez une chaleur forte, la peau rougit, les taches cutanées deviennent plus foncées.

Une crème apaisante est immédiatement appliquée et sera conservée durant au moins 6 heures après le traitement.

Après la séance :

  • œdème et rougeurs peuvent persister de quelques heures à 48 heures après la séance de lumière pulsée.
  • Des petits points noirs peuvent apparaître ils disparaîtront en quelques jours.
  • les tâches peuvent desquamer
  • les rougeurs vont s’estomper.
  • La peau va progressivement se lisser et s’uniformiser
  • Éviter l’exposition solaire après la séance, l’exposition aux fortes chaleurs : sauna, hammam, séance de sport intensive pendant 48 heures.
  • Éviter pendant tout le protocole l’épilation à la cire, les peeling, l’acide glycolique et les traitements irritants comme le rétinol, les tretinoines, le peroxyde de benzoyle sur les zones traitées.

LA LUMIÈRE PULSÉE EN PROTOCOLE D’ATTAQUE :

Pour les rougeurs diffuses:

3 séances à 3 semaines d’intervalle.

Pour les taches pigmentaires:

2 séances à 3 semaines d’intervalle.

Pour la photorejuvenation:

3 séances à 3 semaines d’intervalle.

LA LUMIÈRE PULSÉE EN ENTRETIEN :

Pour les rougeurs diffuses:

1 à 2 séances par an.

Pour les taches pigmentaires:

Une protection solaire doit permettre d’éviter la réapparition des tâches pigmentaires.

Pour la photorejuvenation:

1 à 2 séances / an.

LA LUMIÈRE PULSÉE ET SES CONTRE-INDICATIONS

  • la grossesse, l’allaitement
  • les traitements par trétinoine, différine, peroxyde de benzoyle
  • maladie de peau évolutive sur la zone à traiter au moment de la séance par lumière pulsée : herpès, zona …
  • traitement laser sur la zone à traiter une semaine avant
  • exposition solaire de moins d’un mois
  • la pratique des UV en cabine

LES TARIFS

visage ou cou ou décolleté : 180 € TTC/ séance

visage et cou : 280 € TTC:séance

visage et cou et décolleté : 360 € TTC/séance

Les actes médicaux esthétiques sont soumis à la TVA au taux de 20%.

Les tarifs sont exprimés avec TVA.

Les actes médicaux esthétiques ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale.

EN BREF

La lumière pulsée est une méthode non invasive qui permet d’atténuer les rougeurs diffuse du visage, du cou et du décolleté, d’estomper les taches Pigmentaires , de prévenir le vieillissement cutané.

La peau est apaisée,lissée,lumineuse.

Vous souhaitez des renseignements supplémentaires, contactez le Dr Cordier au 09 70 70 60 43 ou sur doctolib.fr

VOUS SOUHAITEZ DE PLUS AMPLES INFORMATIONS

Contactez le Dr CORDIER