LE PEELING SUPERFICIEL

Les autres types de Peeling : PEELING MOYEN - PEELING PROFOND

Indications

Tâches pigmentaires, ridules, peau grasse, acné, prévention du vieillissement cutané

Traitement d'attaque

Préparation cutanée: 1 mois

4 peelings superficiels à 10 jours d'intervalle

Traitement d'entretien

1 peeling superficiel tous les 3 mois sauf l'été

Résultats

Progressifs

LE PEELING SUPERFICIEL EN QUELQUES MOTS

Le peeling vient du verbe anglais to peel : peler, enlever l’écorce. Le peeling est l’action contrôlée d’un acide de fruit ou de l’acide trichloacétique qui permet de débarrasser la peau de sa couche cornée, de ses tâches pigmentaires, des ridules et de réguler la production de sébum des peaux grasses et acnéiques. Le peeling va pénétrer dans le derme pour stimuler les cellules cutanées et leur permettre de régénérer de l’élastine, du collagène et des facteurs d’hydratation de la peau.

Le peeling permet de retrouver une peau tonique, hydratée et un teint lumineux.

LE PEELING SUPERFICIEL : POUR QUI ?

Le peeling superficiel s’adresse à toutes celles et à tous ceux qui souhaitent garder une belle peau. Il s’adresse à toutes les peaux même les plus sensibles, des plus jeunes aux plus mâtures. Le peeling superficiel est formidable pour stimuler la peau en profondeur, progressivement et très sûrement. Le peeling superficiel est un acteur essentiel de prévention du vieillissement cutané, il lisse les traits, illumine le teint.

Le peeling superficiel s’adresse également aux peaux acnéiques. En affinant la couche cornée et en régulant la sécrétion de sébum, il permet d’assainir les peaux acnéiques, leur redonne confort et netteté.

LE PEELING SUPERFICIEL : POURQUOI ?

Le peeling superficiel élimine les tâches pigmentaires :

Le peeling superficiel permet de se débarrasser de la couche cornée et des couches superficielles de l’épiderme où s’accumulent des dépôts de mélanine, pigment brun de la peau. Le peeling superficiel sera indiqué dans le traitement des lentigos solaires, du mélasma, des éphélides.

Le soleil sollicite les cellules cutanées productrices de la mélanine, les mélanocytes. Lorsque la production de mélanine est harmonieuse et progressive apparaît le bronzage. Lorsque la peau est exposée fréquemment ou brutalement aux UV, les mélanocytes produisent de la mélanine de façon anarchique, les tâches cutanées ou lentigos solaires apparaissent. Elles ont souvent une connotation négative, signe d’un vieillissement cutané. Le peeling superficiel lutte efficacement contre les tâches pigmentaires du visage, du cou et du décolleté. Il redonne à la peau sa jeunesse.

Les éphélides ou taches de rousseur apparaissent dès l’enfance, plutôt sur les peaux claires. Elles sont accentuées par l’exposition solaire. Certains leur trouvent du charme d’autres souhaitent les atténuer. Le peeling superficiel éclaircit les éphélides et permet à ceux qui le désirent de vivre mieux cette singularité.

Le mélasma apparaît fréquemment chez la femme lors d’une grossesse ou avec la prise d’œstrogènes contenus dans les contraceptions orales ou locales comme les stérilets hormonaux ou les implants. Il a un aspect de masque hyperpigmenté à contour irrégulier. Il est souvent source d’une réelle gêne sociale et d’une nécessité au quotidien d’utiliser un maquillage très couvrant. Le peeling superficiel permet d’atténuer le mélasma et donc de retrouver un teint plus uniforme.

Le peeling superficiel traite les ridules et prévient le vieillissement cutané :

La ridule signe le début d’une fracture cutanée synonyme de vieillissement. Elle apparaît au fur et à mesure du temps lorsque les facteurs d’agression de la peau dépassent les capacités de réparation de la peau. Les éléments qui favorisent l’apparition des rides sont multiples : exposition solaire, pollution, stress, tabac, phénomènes oxydatifs (mauvaise alimentation, pathologie inflammatoire, surentraînement sportif…), facteurs génétiques. La capacité de la peau à se régénérer diminue avec le temps. Les cellules de la peau, les fibroblastes, sont de moins en moins productifs. Le peeling superficiel débarrasse la peau des couches superficielles épidermiques, permet alors la pénétration des actifs contenus dans des cosmétiques de choix et stimule les fibroblastes qui vont produire collagène, élastine et agents hydratants. Les ridules disparaissent, la peau retrouve tonicité, éclat et douceur.

Le peeling superficiel traite les peaux grasses :

Une peau grasse produit du sébum en trop grande quantité et bien souvent de mauvaise qualité. Cet excès est fréquemment entretenu par une cosmétique agressive (gommage, savon pour peau grasse.) et/ou trop couvrante (crème, huile …). Les comédons, les micro kystes s’accumulent alors, avec parfois une inflammation locale pustuleuse qui si elle est malmenée entraîne une tâche brune voire une cicatrice en creux.

Le peeling superficiel élimine la couche cornée, affine l’épiderme et régule la production de sébum. Les peaux grasses ou à tendance acnéique sont débarrassées de leurs impuretés. Les pores se resserrent, la peau se matifie et le teint est unifié.

LE PEELING SUPERFICIEL EN QUELQUES ETAPES

La préparation cutanée :

Quelque soit le peeling, quelque soit le type de peau, une préparation cutanée est indispensable. Elle permet de préparer la peau à recevoir le peeling de façon uniforme et d’éviter les rebonds pigmentaires. La préparation consiste à employer un cosmétique le matin et un second cosmétique le soir qui sont prescrits lors de la consultation initiale. La préparation cutanée dure de 15 jours à 1 mois en fonction du type de peau et de l’indication principale du peeling. Elle sera toujours débutée 1 semaine après la dernière exposition solaire.

Si la peau est acnéique une antibiothérapie est prescrite 1 mois avant le peeling superficiel.

Si vous êtes susceptible aux poussées d’herpès buccal, une prévention herpétique encadrera le peeling.

Avant la séance :

La peau est démaquillée.

La peau est dégraissée puis le peeling est posé au pinceau ou avec des cotons tiges. La sensation est celle d’un léger coup de soleil.

La crème post peel viendra immédiatement apaiser la sensation de cuisson. Cette crème post peel est gardée au minimum 6h.

Pendant la séance :

Une rougeur locale peut persister de quelques minutes à quelques heures. Toutefois il n’y a pas d’éviction sociale, vous pouvez reprendre vos activités.

Après la séance :

Dans les jours qui suivent le peeling superficiel, la peau peluche. L’application d’une crème hydratante et réparatrice permet d’apaiser la peau. On peut se maquiller. Il faut alors PATIENTER le temps que le peluchage cesse (3 jours) et permette de faire peau neuve. Aucun gommage n’est autorisé même s’il est tentant de retirer les petites peluches. Le risque est de créer une inflammation locale qui fera place à une tâche brune. Il faut laisser le temps à la peau de se renouveler. Vous aurez en une semaine la satisfaction de retrouver une peau douce et lumineuse, unifiée.

Les cosmétiques de la préparation cutanée sont repris jusqu’au peeling suivant.

DURANT TOUTE LA PHASE DE TRAITEMENT UNE PROTECTION SOLAIRE QUOTIDIENNE INDICE 50 EST INDISPENSABLE. La peau est fine et vulnérable aux UV, elle doit être protégée.

L’antibiothérapie est maintenue 3 mois pour les peaux acnéiques.

La prévention herpétique si elle est nécessaire encadre le peeling 3 Jours avant et 4 jours après le peeling.

La photothérapie par LED vient compléter le peeling. Elle permet d’apaiser l’inflammation post-peeling, de réduire le risque de rebond pigmentaire et de stimuler la production de collagène. La séance dure 20’.

LE PEELING SUPERFICIEL EN PROTOCOLE D’ATTAQUE

Le peeling superficiel provoque une restauration des différentes populations cellulaires dermiques : fibroblastes, mélanocytes, kératinocytes. Un protocole d’attaque de 4 peelings à 10 jours d’intervalle fait travailler la peau en profondeur, la débarrasse des tâches pigmentaires, élimine les ridules et régule la sécrétion de sébum des peaux grasses. La cumulation de 4 peelings superficiels permet d’obtenir un lissage, un éclat et une fermeté durables.

LE PEELING SUPERFICIEL EN ENTRETIEN

Le peeling superficiel entretient la qualité de la peau, il est à renouveler tous les 3-4 mois. Des conseils en cosmétique vous seront prodigués au fil des mois pour faire perdurer à domicile les bienfaits des peelings superficiels.

LE PEELING SUPERFICIEL : SES CONTRE-INDICATIONS

  • la grossesse, l’allaitement
  • les traitements par trétinoine, différine, peroxyde de benzoyle
  • maladie de peau évolutive sur la zone à traiter au moment du peeling : herpès, zona …
  • traitement laser sur la zone à traiter une semaine avant
  • exposition solaire de moins d’un mois
  • la pratique des UV en cabine
  • durant la préparation aux peelings et jusqu’à la fin du protocole : gommage, soins autobronzants, huiles essentielles

LES TARIFS DU PEELING SUPERFICIEL

Un peeling superficiel avec LED : 100 euros ttc

un peeling superficiel avec nettoyage de peau et LED : 120 euros ttc

un peeling dépigmentant avec LED : 120 euros ttc

Les actes en médecine esthétique sont soumis à la TVA d’un montant de 20%.
Les tarifs incluent la TVA.

Les traitements de médecine esthétique ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.

EN BREF

Le peeling superficiel est un atout majeur de la qualité de la peau. Il matifie, il illumine, il lisse les traits. La peau est éclatante.

Vous souhaitez des renseignements supplémentaires, contactez le Dr Cordier au 09 70 70 60 43 ou sur doctolib.fr

LES PEELINGS SUPERFICIELS

Vous souhaitez des informations